"UN PETIT PEU CHAQUE JOUR, C'EST BEAUCOUP POUR DEMAIN..."

08/12/2011

Les composteurs sont arrivés !


Mon premier bio seau rempli


Nous avons enfin reçu nos composteurs pour réaliser notre propre compost dans la cour de notre immeuble...
L'opération, mise en place par la mairie de Paris (voir mon billet "un compost dans mon immeuble"), nous permet d'être accompagnés pendant 9 mois pour faire nos premiers pas de "citoyen composteur". C'est Caroline, notre "maître composteur" attitré qui va nous suivre pas à pas vers une autonomie totale...

Vendredi dernier nous étions donc tous présents pour inaugurer nos composteurs autour d'un petit apéritif improvisé dans la cour de notre immeuble. Chacun est ensuite reparti avec son bio seau et son document explicatif. 
Donc si j'ai bien compris nous pouvons composter tous les éléments végétaux, fruits et légumes (sauf les agrumes, trop acides), les coquilles d'oeufs, les plantes et les feuilles, les sachets de thés, le marc de café avec les filtres, les journaux (papier non glacé!) qui, a priori, sont composés d'encres végétales, les pâtes et le riz sans matière grasse (donc pas de riz au lait ou de pâtes au beurre !), les mouchoirs ou serviettes en papier usagés... Mais attention, Il faut mieux éviter toutes matières animales surtout pour les odeurs...

Le prochain RDV avec Caroline aura lieu le 6 janvier...

En attendant à la maison, j'épluche, j'épluche, j'épluche et j'épluche pour remplir mes bio seaux et faire une cure de fruits et de légumes !!!!! 

Publié par Corinne

27/11/2011

Recyclage

Non non nous n'abandonnons pas ce blog qui nous tient à coeur... juste le temps qui file trop vite !
En cette période d'achats qui peuvent s'avérer compulsifs, pensons recyclage avec ce trop chouette robot. Avec du presque rien, il y a matière à faire... future activité du mercredi avec les enfants ?
Idée trouvée ici sur Etsy.

16/11/2011

Le miel de mes abeilles

 Pot de miel de mes filleules-  photo Corinne C

La ruche Dragonnette où vivent mes 8 000 abeilles - photo "Un toit pour les abeilles"

La récolte de mon essaim d'abeilles est enfin arrivée ! Vous vous souvenez ? (Cf. mon billet sur le sujet). En juin, j'ai parrainé 8 000 abeilles (soit 20% d'une ruche) par le biais de l'opération "Un toit pour les abeilles"....

Et bien voilà, je viens de recevoir 12 petit pots d'un miel succulent produit à Entraigues près d'Avignon par Philippe et Nicolas. "Un miel de fleurs de consistance cristalline (solide) à crémeuse composé notamment de miellat (à partir de la sève des plantes) qui est une grande source d'apport en acides aminés et lui confère un goût relevé, très parfumé.  On y retrouve aussi des notes de fleurs d'amandiers butinées au printemps et un mélange floral de prairies (pissenlits, trèfles, pruniers sauvages...)..."

Avec sa robe dorée au soleil du midi et son goût aux accents de Provence, le miel de mes petites filleules ailées est un vrai délice et me rappelle le doux pays de mon enfance...
Là où je suis née, dans le pays des cigales et de la garrigue. C'est par amour de cette région où petite fille je passais toutes mes vacances et où vit toujours ma famille que j'ai choisi précisément cette exploitation apicole.

Déjà, j'ai dévoré 3 pots et leur saveur n'a d'égal que la beauté de leur couleur... Un vrai délice ! Je suis fière de mes courageuses ouvrières et d'être un peu, à ma manière, certes de très loin, responsable de cette petite colonie. Mais c'est surtout leurs chers apiculteurs qui prennent soin de d'elles et je les remercie sincèrement  car ils m'ont permis, grâce à leur travail et à leur passion, de joindre l'utile à l'agréable : participer à la sauvegarde "des sentinelles de l'environnement" tout en me délectant, tranquillement chez moi, du fruit de leur travail... Vivement la prochaine récolte !

Publié par Corinne

04/11/2011

La plastique n'est plus automatique ! BPA = danger


Népal - photo Corinne C.
Le Bisphénol A présent dans les plastiques est extrêmement dangereux pour la santé !

Le plastique est en accusation : baisse de la fertilité,  malformations génitales, puberté précoce, cancers, obésité, troubles du  comportement et même retards de développement chez l’enfant....
Dire qu'on m'a regardé avec des yeux de merlans frits la première fois que je demandais expressément à la crèche de mon fils de cesser de lui donner à boire du lait dans un biberon en plastique ! Pourtant, il y a déjà plus de 4 ans et le Bisphénol A n'était pas encore interdit dans la composition des supers biberons empoisonnés de nos bébés alors qu'il l'était déjà au Canada ... (En  France, l’utilisation de Bisphénol A dans la fabrication des biberons est seulement interdite depuis juin 2010 et depuis mai 2011 en Europe)…

Pourtant c'est un véritable scandale sanitaire qui vient d'être dévoilé dans Le Monde.fr ! Tout le monde savait... Mais il a fallu attendre de très nombreuses années pour que nos chers députés aient eu enfin le courage de voter le 12 octobre "une proposition de loi interdisant le bisphénol A (BPA) dans les contenants alimentaires à compter de 2014, mais dès 2013 pour les contenants alimentaires de produits destinés aux enfants de moins de 3 ans...." (cf. article du 11/10/2011 du Monde.fr).

Mais d'ici là ? Qu'est-ce qu'on fait ? On attend sagement de voir les effets de ce produit nocif sur notre santé et celle de nos proches ?

Un conseil, bannissez tous les contenants plastiques de vos achats et de vos placards ! Tous ne contiennent peut-être pas du BPA mais comment le savoir? Ce n'est pas précisé sur l'emballage !!!!  Moi, j'ai choisi d'agir et j'ai décidé, notamment depuis que j'ai regardé l'excellent flippant reportage de France 3 "plastique, alerte aux toxiques !" (diffusé l'année dernière), de ne plus avoir aucun contenant plastique pour mes aliments et de favoriser le verre, lors de mes achats, pour les yaourts, les jus de de fruits, les compotes, les conserves (maïs, petits pois), la crème fraîche...

Je sais ce n'est pas toujours simple car ne serait-ce que dans le seul rayon des yaourts en grandes et moyennes surfaces, le plastique est utilisé dans 95 à 98% des cas !!!! Bon courage, pour trouver du verre, du verre et du verre !!! Il faut jongler entre plusieurs magasins. Mais avons nous vraiment le choix? 

Et bien, je suis encore passée pour une espèce en voie d'apparition : une extrémiste flippée de l'environnement et de la santé! Sans oublier que mes placards, ceux qui me suivent le savent, se vident de jour en jour...Mais ça c'est un détail comparé à la gravité de la situation!!!

On le sait depuis plus de 10 ans que les effets à très faible dose de ce composé chimique omniprésent surtout dans les conserves et les plastiques alimentaires sont dévastateurs et graves notamment pour le système hormonal dont les risques de perturbation sont énormes ! Voir l'article du Monde.fr sur ce sujet : éloquent et scandaleux !

Alors vous hésitez encore? Moi pas ! Je fonce et je bannis le plastique de ma cuisine !!!!!

Publié par Corinne

31/10/2011

Un Halloween écolo

http://www.etsy.com/listing/83066954/halloween-party-door-decor-spider-web?ref=tre-961045548-4
Pour ceux qui la fêteront aujourd'hui, voici quelques petits conseils afin de ne pas transformer cette fête en synonyme de surconsommation !
Découvrir son quartier à pied, ne pas aller faire sa collecte de bonbons dans le quartier voisin en prenant la voiture.
Essayer dans la mesure du possible de trouver une citrouille d'agriculture biologique et chez un producteur local.
Ne pas jeter la chair et se régaler avec potages, muffins, gratins... et le reste au compost (si vous en avez un).
Pour les décorations, reprendre celles de l'an passé ou s'amuser à en fabriquer soi-même avec les enfants, en utilisant les moyens du bord.
Quand aux déguisements, quel plaisir de les créer soi-même, en transformant de vieux vêtements et accessoires oubliés au fond des placards.
Et pour finir les fameux bonbons... je ne vais pas vous faire un cours sur leur composition... qui dit Halloween dit bonbeurks. Pas facile c'est vrai de trouver des friandises sans composants et additifs dangereux... mais essayer quand même ou pourquoi pas proposer des petits sachets de carrés de chocolat équitable ?

Amusez-vous bien !

Publié par Samantha

25/10/2011

Des tags écolos pour Shamengo




Le Dr Pathak (Inde) - défenseur des intouchables et créateur des toilettes écologiques en Inde

Reiner Nolvak - World cleanup 2012



Quelle nuit fantastique ! Plus d'une cinquantaines de pionniers Shamengo, d'entrepreneurs, de sympathisants et toute l'équipe de Shamengo sont venus participer le 19 octobre 2011 à La nuit du Clean Tag pour le lancement du nouveau réseau social des entrepreneurs innovants du nouveau monde...

"Dispatchés" dans tout Paris par équipe de 3 à 4 personnes, nous avons passé la nuit entière à réaliser des milliers de tags à l'eau sur les passages piétons des grands axes parisiens (en partenariat avec l'agence Cleancom). Karcher à la main, bottes aux pieds, esprit d'équipe et surtout chaleur humaine, nous avons passé une folle nuit pour promouvoir les valeurs qui nous tiennent à coeur, celles que véhicule Shamengo : un nouveau monde construit sur des actions positives !

Un moment vraiment inoubliable, des rencontres généreuses et exceptionnelles, malgré la fatigue au petit matin, tous les volontaires ont partagé jusqu'à l'aube leur volonté de construire un monde meilleur...


Dans mon équipe, Reiner Nolvak, l'initiateur du mouvement Let's Do It World! Son action : inviter tous les pays du monde à se rassembler et à agir ensemble le 24 mars 2012 pour mener la plus grande campagne de nettoyage de la planète jamais organisée !  Un jour avec 300 millions de personnes pour 100 millions de tonnes de déchets à nettoyer... Il est venu spécialement d'Estonie pour soutenir Shamengo. Mais également avec nous Jérôme Salome, le créateur de l'association des hommes en jupe, a manié le karcher avec dextérité et persévérance.

Au petit matin, trempés jusqu'au os, nous avons fièrement rejoint les autres équipes pour une petit déjeuner bien mérité !


Après cette nuit de folie, je me sens désormais appartenir à la communauté Shamengo !!!!

La Nuit du clean tag à peine terminée que me voilà déjà embarquée dans une nouvelle aventure humaine (avec Samantha comme toujours volontaire!) pour participer au nettoyage de la planète avec le mouvement Let's do it France... et j'espère que nous serons nombreux à y participer! A suivre...

Publié par Corinne

14/10/2011

Un nouveau Rainbow Warrior

Le Rainbow Warrior 3 lève l'ancre aujourd'hui .
Il sera le navire amiral de tous les combattants de l’Arc en Ciel, de tous les activistes, tous les citoyens qui luttent chaque jour pour préserver notre planète.
Ce bateau est un symbole : il est le résultat des forces conjuguées de 100 000 donateurs, de milliers de supporters en ligne ou hors ligne et de 14 000 bénévoles, à travers le monde. Grâce à eux, un nouveau guerrier s’engage en mer.

On lui dit Longue Vie et Bon Vent !

http://oceans.greenpeace.fr/un-nouveau-rainbow-warrior-leve-lancre-2

08/10/2011

La nuit du clean tag - le 19 octobre à Paris

Vidéo Shamengo

Shamengo, vous connaissez ?

C'est un programme vidéo crossmédia qui propose de mettre en avant une personnalité et un projet novateur dans le domaine du développement durable, de la solidarité et de l’engagement pour les autres. Déjà une quarantaine de reportages de portraits de pionniers du monde entier ont été réalisés (disponibles sur Youtube, Dailymotion et à partir ce mois-ci sur le site Shamengo, ipad et iphone).

Pour le lancement de ce beau projet, toute l'équipe de Shamengo et une centaine de pionniers, d'entrepreneurs sociaux et des volontaires qui soutiennent le projet, se préparent à relever le défi extrême de réaliser 10 000 tags biodégradables à l'eau dans les rues de Paris (un défi unique au monde car jamais réalisé avec ce procédé technique innovant). L’évènement sera relayé en direct sur le net via les réseaux sociaux.

Parmi ces volontaires, des pionniers comme le Dr Pathak (Inde), une sommité dans son pays, et ses toilettes écologiques, Valérie Pache (France), styliste de robes en parapentes recyclés ou encore Reiner Nolvak (Estonie), l’initiateur du «world clean up 2012 » , Samantha et moi  !

Tous ceux qui veulent participer peuvent s'inscrire ici ! Faites tourner l'info autour vous...

Et rendez-vous donc à "la Nuit du Clean Tag" le 19 octobre à 19h 30 - place de la République - pour une nuit de folie verte...

Publié par Corinne

28/09/2011

Non au gaspillage alimentaire

Waouh... quel frigo rempli à bloc !
Cette parfaite ménagère arrivera-t-elle cependant à éviter le gaspillage alimentaire ? Qu'elle aille donc faire un tour sur le site GreenCook...

GreenCook, pour quoi faire ?
JPEG - 77.2 ko
"GreenCook veut réduire le gaspillage alimentaire et faire de la zone ENO (Europe Nord Ouest) un modèle de gestion alimentaire durable, en menant un travail de fond sur le rapport du consommateur à la nourriture grâce à un partenariat multisectoriel.
Le gaspillage alimentaire constitue un problème interpellant, en lien direct avec la question des déchets, de la consommation et du changement climatique. Un quart de la nourriture produite chaque année dans le monde finit à la poubelle, sans avoir été consommée ! Le gaspillage alimentaire, miroir de notre société de surconsommation, renforce aussi les inégalités et est éthiquement inacceptable.
Les impacts négatifs de ce gaspillage sont réels : pour les ménages (dépenses inutiles), pour les collectivités (surproduction de déchets à traiter, augmentation des coûts), pour l’environnement (utilisation de ressources et pollutions inutiles), pour l’économie (chute des prix).
Il est urgent de réapprendre au consommateur à respecter la nourriture et celui qui la produit, de retrouver le plaisir de manger sain et bon, de redécouvrir les savoir-faire culinaires, d’optimiser la présentation, le stockage et la conservation de la nourriture..."

Je suis de près leur actualité et depuis quelques temps, je me suis mise au défi de ne (presque) rien jeter !
Alors dans ma cuisine, ces derniers jours, il y a eu au programme : des compotes de fruits abimés, un pudding avec les restes de pain et brioches, du riz à la cantonnaise avec 3-fois-rien-qui-trainait, un crumble avec des biscuits oubliés, de la citronnade fraiche avec le citron-qui-ne-servait-à-rien, une glace avec les yaourts que les enfants n'aiment pas... Et puis je congèle les restes des plats en portion individuelle, c'est parfait pour mon ado qui rentre tous les midis.

Bref... je deviens une ménagère accomplie !!!


http://www.green-cook.org/

Publié par Samantha

21/09/2011

Les patates d'Eden


Eden et Allians, deux variétés de pommes de terre

Récolte de pommes de terre à Chery Chartreuse (02)
 Dimanche dernier, nous avons passé la journée à la campagne à ramasser... des papates ! Une belle journée faite de chaleur, d'amitié et un bol d'air frais pour nos "petits nous".

Volontaires avec une poignée d'Amapiens de notre AMAP, nous sommes allés portés main forte à Claudine, notre agricultrice bio qui nous fournit toutes les semaines des légumes frais de qualité et de proximité...

En tout, nous avons ramassé 1 tonne de pommes de terre (variété Éden et Allians) à 8 ! Soit environ 100 kilos par personne... Pas mal ? non ? pour des citadins peu entraînés à l'exercice...

En fait, cette jolie initiative fait partie de notre contrat avec l'agricultrice. En effet Claudine peut produire des produits de très haute qualité à un prix raisonnable si et seulement si, de temps en temps, les membres de l'association peuvent venir l'aider à la ferme pour des travaux pénibles ou qui demanderaient un coût de main d'oeuvre trop élevé.

Nous avons tous passé un bon moment, clôturé par un excellent repas de légumes frais et de vin bio, fait de partage et d'échanges mais également de découverte de la vie à la ferme et des terres où naissent nos beaux légumes. Une occasion vraiment unique de faire connaissance avec Claudine et René, de comprendre les difficultés de l'agriculture en particulier biologique (et raisonnée!) et d'apprécier leur travail difficile et parfois très pénible qu'ils font vraiment avec beaucoup d'amour et de courage...

Ce soir à l'AMAP, les légumes auront très certainement une nouvelle saveur...

Publié par Corinne

19/09/2011

Consommons local

Récolte du producteur local près de ma maison de campagne : le potager du voisin !
Vu sur GreenCook, une carte de France nous permettant de trouver près de chez nous des producteurs locaux en vente directe ! Il suffit de cliquer sur son département et une liste de producteurs - qui s'agrandit d'ailleurs de jour en jour - s'affiche.
Rappelons : Consommer localement = moins de transport = moins de pollution !
Me concernant, sur Paris il n'y a bien sûr que 2 producteurs, dont d'ailleurs Les colis du boucher, qui proposent une livraison à domicile ou dans un  relais de viandes de qualité, labellisées ou d'origine bio, pour des prix qui peuvent être très attractifs (vu un "colis surprise" de 2 kg de viande pour un prix moyen de 18 euros le kilo). C'est le système des AMAP mais avec la viande.
Je vais tester... à la maison nous ne sommes pas du tout de gros mangeurs de viande, ce sera au moins l'occasion d'en consommer autrement.

Publié par Samantha

16/09/2011

Le voyage du patrimoine, Dynamo-Fukushima

Vue sur le blog Enfants et art de ma copine Véronique, cette idée géniale de visite pour les Journées du Patrimoine.

La Nef du Grand Palais ouvre ses portes au grand public les 17 et 18 septembre pour la 28eédition des journées européennes du patrimoine, dédiées cette année au thème du voyage.
Au cœur de cette extraordinaire architecture 1900 de métal et de verre, sous les 22 000 mètres carrés de la plus grande verrière d’Europe, le Grand Palais invite ses visiteurs à découvrir une installation originale et participative de l’artiste Yann Toma : petits et grands sont invités à pédaler sur des centaines de vélos équipés de dynamos qui éclaireront des ampoules lumineuses géantes.
L’artiste leur propose de faire ainsi l’expérience d’une nouvelle relation à la production et à la consommation d’énergie, où chacun devient un véritable catalyseur. La manifestation se présente comme un geste de solidarité avec le Japon, victime de la catastrophe de Fukushima. Chaque coup de pédalier sera comptabilisé sur un écran géant, comme autant de marques de soutien envoyées aux Japonais.

« Dynamo-Fukushima » est une œuvre fédératrice et conductrice d’énergie artistique autant que conviviale, accessible aux adultes et aux enfants. Une initiation ludique et poétique à la question du développement durable.

Nef du Grand Palais (entrée principale)
avenue Winston Churchill – 75008 Paris


Publié par Samantha

15/09/2011

Opération commando

Image trouvée sur le blog L'herbe folle

Ma nouvelle mission : partir en guerre contre les déchets des fournitures scolaires et de bureau !

Me voilà donc en cours d'inscription sur le site de Terracycle pour faire parti de la nouvelle Brigade de choc des Instruments d'Ecriture (la BIE). Ma cible principale : le stylo et ses cousins les feutres usagers...

1ère étape : s'inscrire sur le site ici

2ème étape : choisir l'association ou l'école de votre choix

3ème étape : déposer un carton solide dans un lieu facile d'accès au sein de cette école

4ème étape : le carton rempli (d'environ 500 stylos), il suffit de télécharger une étiquette d’expédition prépayée sur le site et d'appeler UPS qui vient chercher le colis chez vous.

Et le petit plus : 0,02 € par stylo recyclé sont reversés à l'association ou à l'établissement scolaire de son choix !!!!! Il va falloir en récolter des stylos pour partir en classe de neige !

Je cours donc dès demain matin convaincre les écoles des mes enfants de participer activement à ma nouvelle brigade anti déchet "styloisé"... A mon commandement, recyclez !

Publié par Corinne

09/09/2011

Du souffle de la terre

 
HELENE SOUBEYRAN - "Du Souffle de la Terre" 1991-2011
Diptyque de lames minces - dim: H:125 x L: 65 x 0,5 cm d'épaisseur
Photo Art Van Go
  Non, nous n'avons pas désertées la toile, ni volé vers d'autres cieux bien plus cléments que ceux de la sacro-sainte Rentrée de septembre...

Mais, comme tout le monde (ou presque!), nous avons été emportées par l'éternelle folie de la rentrée scolaire et de la vague d'inscriptions en tout genre, d'achats de fournitures de plus en plus compliqués, de paperasses à remplir en urgence sous peine d'exclusion sociale de nos chers bambins, d'assurances à souscrire au cas où ...
Bref, pourtant rentrées depuis une petite semaine seulement, nous voilà déjà plongées d'un coup de baguette maléfique dans une course effrénée... mais au fait, on court après quoi exactement ?

Ouf, de l'air ! Je décide de m'arrêter un peu pour reprendre ma respiration avant d'être engloutie à tout jamais dans l'antre de l'ouragan de l'année scolaire... 
Je rapporte justement  de quoi souffler, un joli souvenir de vacances dans la Drôme : la découverte de "Du souffle de la terre" et une rencontre chaleureuse (mais aussi une magnifique création en papier thaï!) avec l'artiste, Hélène Soubeyran qui travaille le textile, la teinture et le papier.

En 1991, elle stratifie toutes ses créations de teinture sur textiles et papiers, réalisées de 1974 à 1991, sous forme d'un bloc. Six ans plus tard, elle découpe le bloc de ses oeuvres du passé, pétrifiées dans la résine, en 9 piliers (exposés en 2001 pour la première fois au Jardin des Plantes à Paris) et en une multitude de "tranches" épaisses et de lames minces. Totalement inédit et surprenant!

"Du souffle de la terre" est un hymne à la nature et à la vie !  Hélène "s'allège" de ses anciennes créations en offrant généreusement un fragment de son œuvre et donc de sa vie aux amateurs de son art... 

Pour découvrir son travail, je vous invite à visiter son site : http://www.helenesoubeyran.com/

Bonne rentrée ! Et bon souffle !

Publié par Corinne

27/08/2011

Consommer autrement

Oui j'avoue je peux avoir la fièvre acheteuse... mais jamais ailleurs qu'en vide-grenier !
Sur cette "récolte" de l'an passé, c'est tout ce que j'aime : des biens recyclés, rigolos et rétros pour ma cuisine, et en plus le tout pour une somme ridicule !
Alors profitez des quelques week-ends à venir, où les vide-greniers sont encore nombreux dans toute la France !

Publié par Samantha

18/08/2011

Kits pour une rentrée écolo


Les rayons des magasins se remplissent petit à petit mais sûrement de fournitures scolaires. Le choix est vaste...
J'ai une grande préférence pour ces kits écologiques, vendus sur le site Tout Allant Vert...
Ces  fournitures sont sans produits toxiques, sans métaux lourds, sans chlore et sans solvant; les emballages et les papiers sont recyclés; le bois est non verni et non traité; le tannage de la trousse en cuir est végétal, et dans la mesure du possible, tout est rechargeable...
Et c'est encore une occasion de continuer à sensibiliser nos gamins !

08/08/2011

Tripup

Juillet 2011 - Nha Trang - Un cyclo-pousse dans la ruelle de mon hotel

photo Tripup

photo Tripup
Au Vietnam, dans certaines villes, j'ai aimé prendre parfois un cyclo-pousse.... pour une petite course, c'est bien utile, rapide et non-polluant.
De retour en France, je viens de découvrir sur Paris la version Tripup : Tricycle Urbain de Proximité.
Comme des taxis, sans la vitesse et la pollution !
D'autres initiatives commencent aussi à voir le jour dans certaines villes... J'adhère !!

www.tripup.fr

Publié par Samantha

01/08/2011

Compensation carbone

Et me voici de retour de mon beau voyage au Vietnam, mon pays aussi de par mon père vietnamien. 
Mon frère y vit depuis quelques années, et c'est toujours une grande joie d'y aller et de faire découvrir un peu de mes racines à mes enfants et mon mari.
Mais voilà, impossible de s'y rendre en vélo ou en train de Paris...  quoique l'idée serait tentante...
Alors un aller-retour à cinq personnes, plus des petits vols intérieurs... ça fait réfléchir aux notions d'émissions de CO2, de bilan carbone et de compensation carbone.

Cette notion de compensation carbone, popularisée par Yann Arthus Bertrand et son association Goodplanet, consiste à compenser volontairement l'émission d'un volume de gaz à effet de serre généré par une activité, en finançant un projet réduisant les émissions d'autant.
A savoir que le calcul et le contrôle se révèlent très différents d'un acteur à l'autre, ce qui nuit un peu à la transparence et la cohérence du système.
Mise en place à la suite du protocole de Kyoto, le processus de la compensation de carbone volontaire combine trois mécaniques.
Celle du calcul des émissions proprement dit; puis la conversion monétaire de ce volume, destinée à financer un "projet" de compensation; et le suivi de projet, permettant de certifier le "gain de CO2" obtenu.
Je me suis tout simplement orientée vers le site Goodplanet, j'ai fait mon petit calcul, et décidé de soutenir le projet de reforestation communautaire en Colombie avec l'aide de l'association Tchendukua.

Les détracteurs diront que cette notion de compensation carbone ne sert qu'à se donner bonne conscience... je dirais surtout qu'elle a déjà le mérite d'exister, et que même imparfaite c'est déjà un petit pas (qui deviendra vite grand) pour la planète !

Publié par Samantha

29/07/2011

Relations durables...

Famille éléphant dans la jungle de Chitwan au Népal -photo Corinne

 Au secours ! Je suis mère de famille...

Bon d'accord, il y a plus grave, je ne suis pas la seule, ça ne date pas d'aujourd'hui (exactement 9 ans) et en plus ça fait 2 fois... Pourtant, j'ai encore du mal à m'imaginer dans ce rôle de responsable de petits "moi" (j'adore cette expression trouvée sur le blog d'un papa qu'il faut absolument que je recherche...). Mais qu'est-ce que c'est donc être maman? Et comment faire pour être - non pas une maman parfaite (je le suis déjà !) avec des enfants parfaits (trop utopique et surtout trop dangereux pour la santé mentale des futurs adultes!) - ZEN et profiter de chaque instant avec mes enfants et ce, sans attendre de jours meilleurs lorsqu'enfin ils quitteront le nid familial et que nous pleurerons la perte de nos belles années passées tous ensemble (enfin, je parle surtout pour nous les parents).

Éprise de liberté, je déteste les contraintes et les cadres rigides, le train train quotidien, les règles, les conflits, les heures fixes, les consignes à répétition, les cris des enfants, les hurlements des parents, les enfants qui n'écoutent pas ce qu'on leur dit, répéter 1000 fois par jour les mêmes choses, séparer sans cesse les enfants qui se disputent, faire des compromis à longueur de temps, menacer, punir... bref, comme madame et monsieur Toutlemonde, je rêve de sérénité et de tranquillité dans ma petite vie de famille.  

Parent, il paraît que c'est un métier qui s'apprend sur le tas ! Et bien, je n'ai pas envie d'avoir à passer les 15 prochaines années à tâtonner à l'aveuglette en espérant avoir employé la bonne méthode tout en subissant les mauvaises humeurs des uns et des autres !

C'est le seul métier ou savoir être ou fonction ou état (appelez le comme vous voulez !) où il n'existe pas de mode emploi, de méthodes, de cours... le seul indice que nous ayons en notre possession c'est notre vécu d'enfant (bon, moyen ou mauvais!) éduqué par nos parents grâce à.... leur vécu d'enfants et les grands principes d'éducation qui s'affrontent les uns et les autres en fonction des époques et des mouvements! Et débrouille-toi avec ça ! Sans oublier une pression sociale sans nom qui pèse sur nos pauvres-maigres-fragiles épaules de parents ! Nous voilà donc bien mal équipés pour construire la société de demain...

Vous allez me dire le principal c'est l'amour ! Ok Ok OK mais cela ne suffit pas à rendre ma vie et celle de ma cellule (rien que le mot vous sentez déjà en prison !) familiale plus douce !

Mais, entre espoir et désespoir, je ne m'avoue pas  vaincue et je n'ai pas dit mon dernier mot... Après quelques années de recherches, de lectures diverses et variées, je pense avoir trouvé une réponse à mes interrogations et un début de piste pour mener à bien ma petite entreprise dans le calme et la sérenité ! 

Découvert sur le net il y a quelque mois, c'est Samantha qui m'en a reparlé récemment... et dans un élan de ras-le-bol extrême, j'ai acheté toute la panoplie des livres écrits avec intelligence d'Adele Faber et Eliane Malzish (fondatrices de l'Atelier des Parents) : "Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent"; "Jalousies entre frère et soeurs", "Parents épanouis, enfants épanouis"... Tout un programme !

Ces écrits permettent de mieux saisir les subtilités des relations parents-enfants et de développer une meilleure communication avec ses enfants. Ils proposent des solutions pour savoir s'y prendre avec les sentiments négatifs de l'enfant, ses frustrations (et il y en a !!!), suciter le désir de coopérer (ça existe???), mettre des limites fermes tout en maintenant un climat d'ouverture (sortir de la cellule quoi?), éviter le recours à la punition (c'est tellement plus simple...) qui en engendre des ressentiments destructeurs...,bref résoudre les conflits familiaux dans une atmosphère de calme tout en favorisant l'image positive de l'enfant ! C'est pas le bonheur tout ça????


Bon, après une première lecture, la tâche s'annonce plutôt ardue car plus qu'une méthode à appliquer (ce serait si simple), c'est tout un état d'esprit qu'il faut acquérir... alors je vais profiter des vacances, plus propice à la détente et au changement, pour façonner petit à petit mon esprit et celui de tous les hommes de ma tribu pour conquérir ensemble l'autonomie, le respect, la confiance dans un environnement de sérénité et de paix et bâtir les fondations solides des petits "moi" pour qu'ils deviennent de grands hommes dans leur coeur et dans leur corps, qu'ils deviennent juste plus humains...et moi plus tranquille !

Bonnes lectures et bonnes vacances !

Publié par Corinne

27/07/2011

En mode "Liberté, égalité, fraternité"


Eurêka! Je viens juste de recevoir mes derniers achats avant de partir en vacances : mes tee-shirts "Liberty, Equality, Brotherhood", la toute première collection de la marque PropheCie Package !

D'excellente qualité et d'une finition impeccable, ces modèles "uniques" sont totalement fabriqués dans le respect de l'homme et de la nature. Et ça, ça n'a pas de prix !
La marque affiche clairement son programme : pour chaque article vendu, 1 euro est redistribué à une association à but non lucratif ou une association de micro-crédit et tous les textiles sont garantis produits avec un faible impact sur l'environnement et de justes conditions de production.

J'adore le style, le look, le design de la collection et la philosophie de la marque... Le nec plus ultra : c'est l'encre phosphorescente dans le noir sur les modèles Navy Invicible Shiel (pour homme) et Red Resistant Shield (pour femme) !!!!


Me voilà donc relookée pour l'été pour porter fièrement le symbole de la république "liberté, égalité, fraternité"... en version mode vintage, totalement dans l'air du temps.


Publié par Corinne

25/07/2011

Drôles de bestioles



Thaie la guêpe en vacances à la campagne - photo Corinne


Cet été, j'ai adopté Coche la mouche ! Et vous, vous êtes plutôt Valère ou Gérard ? Je trouve cette initiative tellement amusante que j'ai voulu vous la faire partager...

Alors voilà, l'idée est d'accueillir une de ces petites bestioles sur son mur Facebook pour sensibiliser tout un chacun à la nécessité de préserver notre divine et magnifique biodiversité.

Ces petites bêtes ont bien mauvaise presse auprès de chacun de nous ! Moi, la première je n'aurai jamais imaginé leur utilité...Mal aimées, elles nous semblent insignifiantes, voire même nuisibles. Pourtant elles sont essentielles au maintient d'une certaine harmonie dans la nature et nous aident à protéger notre environnement tout en enrichissant la biodiversité !

Coche et ses copines sont de fantastiques éboueurs indispensables à la vie... oui oui oui ! Elles participent à l'élimination des déchets organiques produits par les êtres vivants! J'y pense, je n'en ai pas beaucoup vues en ville ces temps-ci, elles partent peut-être en vacances elles aussi ??? Mais alors, qui fait ce travail ici à Paris ? Ne me dites pas qu'il va falloir aussi faire un élevage de mouche !

En tout cas pour moi c'est sur, je ne les regarderai plus de la même manière...et je jette toutes mes tapettes ! A force de tout jeter chez moi (les casseroles en Téflon, les plastiques maintenant les tapettes !) je finirai par avoir une maison vide. Et bien bon débarras, après avoir désencombrer mes placards et mes pièces d'objets inutiles voir nocifs, je pourrai enfin me consacrer à l'essentiel c.a.d à mon bien-être et à celui des autres plutôt qu'au bien-avoir. Allez Coche, on y va !

Pour tout savoir sur cette jolie initiative cliquez sur ce site (Fondation pour la nature & l'Homme ).

 

Publié par Corinne

21/07/2011

Bruits de casseroles..


Je pensais avoir fait une grande avancée techno-écologique avec ma poêle revêtue de sa robe de céramique, grande tendance "verte" de ces dernières années ! Découverte tout récemment, elle me semblait une belle alternative au néfaste Téflon, considéré comme toxique pour l'homme et la nature (surtout s'il est abîmé) et qui devrait être interdit en 2015. Elle est réputée ne pas contenir de substances toxiques et chimiques (la céramique est issue d'alliages de minéraux naturels), de générer peu de CO2 dans sa fabrication, d'être plus résistante aux rayures (ça c'est plutôt vrai !) et d'être très efficace à basse température donc de consommer moins d'énergie...

Mais voilà tout n'est pas si simple !
D'abord, principe de précaution oblige, il faut  prendre du recul par rapport à ce retour en force cette matière dite "verte". C'est vrai que c'est plutôt joli à voir surtout quand elle est neuve, mais à la longue, il paraîtrait que ce revêtement fragile aurait tendance à se dégrader plus vite que son prédécesseur maître Téflon et que du coup,il faudrait en changer plus régulièrement sous peine de... possible "intoxication" ! En plus, il semblerait que certains fabricants utiliseraient des nano particules céramiques dans sa fabrication et pour le moment, on se sait rien de leur toxicité !!!

Bref, on avance et on recule ! Mais en attendant d'en avoir le coeur "plus" net, je retourne à ma bonne vieille fonte (c'est bon pour les muscles!) et à mes casseroles en inox... Mais, j'y pense, j'ai encore quelques restes de Téflon dans mes placards, je courre donc m'en débarrasser définitivement !!!

Pour en savoir plus allez voir ici et ici et encore ici

Publié par Corinne

18/07/2011

Retour aux sources

Chavannes sur Reyssouze (01) - mon petit coin de paradis
Et oui, je suis toujours là, pas encore en vacances...

J'ai profité de ce long  week-end de juillet pour m'échapper de la ville. Loin du bruit incessant en cette période de grands travaux dans toutes les rues de la capitale, je nous embarque Gare de Lyon pour un petit séjour ressourçant auprès de dame nature... Là-bas, aucune connexion avec le monde (grouillant) citadin et le monde virtuel!!!

En bonne citoyenne responsable, je prends le train pour éviter de polluer et d'encombrer les routes de France bien chargées de vacanciers à la recherche de quelques jours de bonheur de vacances! Alors que beaucoup d'entre nous perdent patience au volant de leur bolide pour quitter en masse la région parisienne, je m'octroie le luxe de rejoindre la campagne à 380 km d'ici en toute tranquillité et ce, en moins de 2h par le Tgv! Ma petite contribution supplémentaire pour limiter la pollution... Une formule tout "bénéf" pour moi comme pour la planète!

Je vous retrouve en ce début de semaine, l'esprit et le corps reposés ! En attendant, j'espère que ce brin de nature sur photo contribuera à vous apporter un peu de sérénité...


Publié par Corinne

10/07/2011

Des tongs 100% françaises !

   
Enfin, des tongs made in France !

Ras le bol de tous ces objets fabriqués au bout du monde, de très mauvaise qualité et qui sont fabriqués en masse dans des matériaux polluants et sans âme... Au final, ils coûtent très chers à la collectivité, à la planète et à notre porte-monnaie, car s'ils sont moins chers à l'achat, ils sont tellement peu résistants qu'ils faut acheter, racheter et raracheter souvent pour jeter, rejeter et polluer à l'infini !!!!

Fabriquée dans les ateliers Choucas (Isère) et complètement faite à la main, la Tong de la marque Parlementia "Foot Thongs" (string des pieds !) est la nouvelle tong tendance pour cet été !

Nubuck sous le pied, hévéa sur le sol (l'hévéa est l'arbre d'où est extrait le latex qui se renouvelle après chaque récolte) et brides en coton, elles sont super confortables et sied aussi bien aux petits pieds des filles qu'à ceux, plus grands, des garçons !

En plus, vous ne les trouverez par partout car elles sont en vente uniquement sur le site de la marque au prix de 25€. 

Valorisons nos créateurs qui ont besoin de nous pour nous proposer des objets de qualité créés dans le respect de la nature et de l'homme ! Stop aux objets bon marché fabriqués en Chine ou autres contrées de la production de masse à tout prix qui nous empoisonnent la vie sur terre!!!!

En plus le créateur de la marque Parlementia est un fervent défenseur de l'environnement...
Publié par Corinne

07/07/2011

Perds pas la boule...de lavage !



C'est les vacances ! Pas pour tout le monde mais l'été est là et le temps s'étire plus lentement comme un chat au soleil... Je suis encore là en juillet pendant que notre Samantha est au bout du monde... Je l'envie mais c'est chacun son tour !

Bon en attendant notre tour à nous de farniente, balade, soleil et temps de vivre, je vous embarque sur ma planète "zéro rejet chimique toxique" avec ma petite boule de lavage...

Trop génial ma boule magnétique rechargeable ! Je lave et relave à l'infini sans aucun produit de lavage !!!! Des centaines de lavages avec la même recharge : économique, pratique, écologique et anti-allergène. Je l'ai depuis 2 ans maintenant et je n'ai toujours pas changé la recharge, bon c'est vrai je pense qu'il va falloir y songer...

Économique: alors là pas besoin de vous faire un dessin, plus de détergeant, d'adoucissant ou autre produit pour laver ma montagne de linge. Une boule rechargeable coûte de 20 à 30 € (voir moins maintenant) et la recharge 8 à 10 euros, faites le calcul, l'économie est vraiment spectaculaire: fini d'enrichir les industriels de lessive !!!

Écologique: plus aucun rejet de lessive dans l'environnement rien que de l'eau. Plus d'emballages, de bidons et autres contenants chers, encombrants et polluants...

Pratique: elle est compacte, petite et se range facilement dans un petit coin de la salle de bain ou de la buanderie et voyage partout avec nous.

Antiallergène: pas de risque d'allergie due au produits et détergeants aggressifs.

Le must de la parfaite écolonomique !

Comment ça fonctionne ? Voici une tentative d'explication glanée sur le net :
Les boules de lavage pétrissent le linge en profondeur, comme, au temps de nos grand-mères, la planche à laver. Elles détachent mécaniquement la saleté des fibres, améliorent ainsi la performance du lavage.
Côté action anti-calcaire : la combinaison des aimants et de la céramique augmentent l'action anti-calcaire. Des aimants intégrés produisent en permanence, pendant la rotation des boules, des champs magnétiques changeant en permanence. Ces champs modifient la structure des cristaux calcaires dissous dans l'eau, dont les dépôts sont diminués aussi bien dans votre machine que dans les textiles.


Et véridique mon linge est aussi propre qu'avant !

Pour les puristes du lavage et pour le linge très sale, 2 solutions s'offrent à vous :

- détacher avant lavage les tâches tenaces avec un savon de marseille, mais je dois avouer que j'ai quelques difficulté à m'atteler à cette "tâche" là trop contraignante pour une minuscule ménagère sans foi ni loi comme moi !

- ou le sel détachant qui s'ajoute dans la machine que je n'ai pas encore essayé mais l'idée me tente bien (si vous avez déjà fait l'expérience, je suis preneuse sinon je vous en dirai des nouvelles plus tard...). A voir ici.

Le linge, c'est vrai n'a pas d'odeur mais là aussi il y a des astuces : quelques gouttes d'huile essentielle dans la machine et hop ça sent bon ! Pour un meilleur effet anti-calcaire et pour adoucir, on peut aussi rajouter dans l'eau de rinçage 3/4 de verre de vinaigre blanc mélangé aux gouttes d'huile dans le bac "rinçage" de sa machine à laver. A essayer très vite, je m'en charge au prochain lavage !

Alors c'est vrai, il existe aussi les noix de lavage mais beurk ! C'est un tantinet ragoûtant à l'aspect, ça colle au doigt et j'ai un assez mauvais souvenir de l'expérience côté olfactif ! Et en plus je ne sais pas où les ranger. Mais, il y a des inconditionnelles, alors je respecte du moment que c'est dans le respect de la nature...

J'ai trouvé ma super boule sur le salon Marjolaine (Parc Floral de Vincennes) mais vous pouvez également l'acheter ici ou ici !